La clé du succès souvent oubliée : la gestion de l’environnement

Combien d’entre nous avons déjà mis en place des protocoles d’entraînement qui n’ont pas donné les résultats escomptés? On fait pourtant tout ce qu’on nous enseigne, on pratique le plus souvent possible, on y met tous nos efforts, mais le problème persiste malgré tout et l’efficacité de nos entraînements ne nous satisfait pas? On blâme alors la technique ou la méthode et on remet tout en question. Mais qu’en est-il vraiment? Est-ce vraiment la méthode qui fait défaut? Peut-être. Peut-être pas. Comment savoir?

Lorsque les gens m’expliquent les problèmes auxquels ils font face avec leur chien, il y a un point commun qui relie tous ces gens et qui explique souvent le manque d’efficacité de leurs entraînements. Ils font pourtant de leur mieux, appliquent de bons conseils (parfois moins bons, mais bien intentionnés), mais n’arrivent toujours pas aux résultats souhaités. Comment pourraient-ils enfin arriver à de bons résultats?

Et si je vous disais qu’il y a une chose qui est presque toujours oubliée dans les protocoles d’entraînements ou simplement dans le quotidien du chien?

Que vous ayez un jeune chiot ou un chien adulte, en entraînement ou non, la gestion de l’environnement et de l’animal, qui est pourtant essentielle à une belle réussite, est souvent négligée, voir même oubliée.

J’aimerais donc vous expliquer pourquoi elle est essentielle et les différents rôles qu’elle joue, comment  l’appliquer avec des exemples concrets ainsi que quand savoir si elle est nécessaire ou non.

Commençons par comprendre pourquoi une bonne gestion est si importante, et ce, dans la vie de tous les jours de chaque chien, comme en entraînement.

 

  • Éviter de développer, pratiquer ou aggraver des comportements.
    Comment espérer avoir du succès, si notre chien répète constamment le comportement indésirable? C’est comme demander à un alcoolique de cesser de boire, mais lui laisser des caisses de bières partout dans sa maison. Ça ne risque pas d’être très efficace! Plus un chien exerce un comportement, plus ce dernier se renforce. Il nous faudra donc déployer encore plus d’effort pour l’entraîner à faire les bons comportements. Il se pourrait même qu’on n’y arrive jamais, simplement par manque de gestion! Lorsqu’on oublie de bien gérer l’environnement, tout ce que l’on fait, c’est mettre notre chien en situation d’échec. Il se mettra alors à faire le comportement indésirable de plus en plus souvent et de plus en plus intense, et on se retrouve alors dans un cercle vicieux qui nous empêchera d’avoir de bons résultats.

 

  • Chiots ou jeunes chiens: Prévention de plusieurs problèmes de comportement.
    Plusieurs problèmes de comportement peuvent simplement être prévenus en ne donnant pas la chance au chiot de les pratiquer et donc, de les développer. Un chiot qui n’a pas accès aux fils de la télévision ne se mettra pas à les gruger.  Pour beaucoup de choses, comme la propreté ou le mordillage, le chiot n’a pas besoin de savoir qu’il n’a  »pas le droit ». Il les apprend par la pratique. Si on ne lui donne pas la chance de les pratiquer, il ne les développera pas, prendra tout de suite les bonnes habitudes et les gardera à l’âge adulte. Si, au contraire, on ne fait aucune gestion et on lui laisse les fils de la télévision accessibles, il commencera à les gruger par ennui ou par curiosité, et on sera alors pris avec un problème à corriger plus tard, alors qu’il aurait tout simplement pu être évité!
    Connaissez-vous le dicton:  rendre un maison  »Baby Proof »? Il en va de même pour un chiot! Rendre votre maison  »Puppy Proof » est la première chose à faire et devrait se poursuivre jusqu’à la maturité complète du chien, soit vers 2 ans.

 

  • Pour la SÉCURITÉ!!!
    Quand on pense à des problèmes de comportement plus sévères, comme un chien qui grogne lorsqu’il a un os, ou qui est agressif avec les autres chiens ou les humains, la gestion est alors une question de sécurité pour tous ceux qui l’entourent, mais aussi pour votre chien! C’est également vrai pour un chien qui n’a pas de problème! Tout chien devrait être encadré avec une bonne gestion proactive, par prévention et par sécurité. Vous pourrez ainsi éviter:

    • Que votre chien blesse quelqu’un ou un autre chien/animal volontairement ou par accident (qu’il morde, qu’il fasse tomber un enfant, qu’il cause un accident de voiture, etc.).
    • Que votre chien se blesse (frappé par une voiture parce qu’il voulait aller voir l’enfant ou le chien l’autre côté de la rue, mordu par un autre chien, blessé par un humain suite à une réaction de peur, ou même qu’il finisse euthanasié parce qu’il a mordu).
    • Qu’il se sauve et se perde.
    • Plein d’autres situations pouvant représenter un risque pour votre chien ou pour les autres!!!!

 

  • Permet de garder une belle relation chien/humain
    Le manque de gestion mène souvent aux frustrations parce que le chien fait les comportements dérangeants, est c’est bien normal! Je ne connais pas beaucoup de gens qui sont heureux de se faire détruire leur nouvelle paire de souliers à 200$! Ceci a souvent pour résultat qu’on est fâché contre le chien, pouvant aller d’un simple  »HEY » jusqu’à écraser le chien au sol. Le problème, c’est que souvent cette punition est inutile et même nuisible. Elle crée du stress, aggrave plusieurs problèmes ou en cause de nouveaux qui n’existaient pas (comme l’agressivité!!!). Une bonne gestion permet d’éviter d’avoir besoin de punir et nous permet de garder une relation saine, de collaboration et de plaisir avec notre chien! Sincèrement, qui aime punir? (à moins d’être sadique ou d’avoir un trouble psychologique 😉 ) On préfère généralement tous une relation harmonieuse avec le moins de conflits possible!

 

  • Augmente l’efficacité à long terme
    Les animaux, de même que les humains, apprennent beaucoup mieux par la réussite! Pensez-y! Si, par exemple, vous faites un nouveau sport, plus vous réussissez, plus l’exercice deviendra facile et plus vous serez motivé. Puis, avec le temps, vos apprentissages deviendront 100% acquis et vous n’aurez même plus besoin de penser pour faire les bons mouvements. C’est la même chose pour nos chiens. Si on leur évite de pratiquer les mauvais comportements, et que de l’autre côté on leur apprend les bons comportements, les bons comportements finiront par remplacer les mauvais! Vous aurez ainsi un chien qui fait le bon comportement de façon naturelle et avec facilité.  Imaginez vivre avec un chien qui pense par lui-même et fait les bons comportements par automatisme! LE RÊVE!!! 😉

 

Ceci étant dit, vous vous demandez sûrement comment faire? Comment on s’y prend? Voici quelques trucs de gestion possible :

 

  • Garder votre chien en laisse. Ex: lorsque des gens arrive chez vous, en présence de jeunes enfants, lorsque vous le sortez à l’extérieur, etc.
  • Garder le chien occupé. Ex: lui donner un  »Kong » pendant que vous cuisinez, lui donner un os à gruger pendant le souper ou chez le vétérinaire, etc.
  • Le mettre en cage (en s’assurant que le chien ne frustre pas et qu’il s’y sente bien). Ex: le mettre en cage pendant vos absences, pendant que vous donnez le bain aux enfants, etc.
  • Utiliser des barrières de bébé ou trouver une autre façon de limiter l’accès à certaines pièces, personnes ou animaux. Ex: bloquer l’accès à une pièce interdite, fermer les portes de chambre pour éviter que votre chiot mange vos bas, etc.
  • Garder le chien à la vue. Ex: l’emmener dans la salle de bain avec vous pendant que vous prenez votre douche, le faire coucher près de vous en présence de la visite pour pouvoir garder un oeil sur lui, etc.
  • Éviter la situation problématique pour un certain temps. Ex: ne pas lui donner d’os s’il les protège, marcher à des endroits tranquilles où il n’y a pas de chien lorsque vous ne voulez pas l’entraîner, etc.
  • Ranger les souliers, bas, jouets des enfants, objets précieux, livres et autres. Placer certaines choses en hauteurs pour les rendre inaccessibles, dans des bacs de rangements, dans les garde-robes, au centre de la table ou dans l’armoire, etc.
  • Garder les comptoirs et tables propres (même pas de miettes!) pour éviter que le chien s’y intéresse et découvre que grimper, c’est payant!

    Utilisez votre imagination et soyez prévoyant!

N’oubliez pas, la gestion ne règle pas le problème.  Elle est préventive et complémentaire à un bon entraînement et permet d’avoir de meilleurs résultats!
Maintenant, si vous vous demandez quand devez-vous faire de la gestion, j’ai une petite phrase simple qui vous aidera!

ON GÈRE OU ON ENTRAÎNE!

Si vous êtes dans une situation où vous pouvez entraîner et que vous savez comment le faire, eh bien, allez-y! Le plus souvent sera le mieux!

Par contre, si vous êtes dans une situation qui ne vous permet pas d’entraîner, ou que ça ne vous tente simplement pas ce soir-là, vous devez faire de la gestion! Exemple: Votre chien saute sur la visite, quelqu’un arrive chez vous mais vous êtes malade et n’êtes pas apte à entraîner, alors sortez votre chien dans la cour, gardez-le en laisse avec vous ou bloquer l’accès à la porte! Vous lui éviterez ainsi de pratiquer le mauvais comportement et de nuire à vos entraînements.

Posez-vous donc toujours la question: Est-ce que j’entraîne, ou est-ce que je gère?

Soyez prévoyant et pensez toujours avant d’agir! Même pendant vos entraînements, il doit y avoir une planification et une partie qui comprend de la gestion! Un bon éducateur devrait normalement vous guider et vous montrer comment faire!

C’est excessif tout ça, n’est-ce pas? Le garder en laisse, le garder occupé, le mettre en cage, bloquer l’accès, lui donner des  »Kong », etc. Ce le serait si on devait faire tout cela en même temps, pour toujours! Mais j’ai une bonne nouvelle pour vous! La plupart de ces mesures sont TEMPORAIRES. On les utilise jusqu’à ce que le chien ait appris les bons comportements, qu’il soit mature mentalement ou encore qu’il soit réhabilité! La gestion n’est pas un entraînement, mais doit en faire partie pour arriver à une réussite à long terme!

Dernier petit truc:

Lorsqu’il vous arrive de vous sentir frustré envers votre chien, d’être découragé de devoir intervenir constamment, posez vous la question: Que puis-je faire pour éviter cette situation la prochaine fois? Vous verrez que la gestion est souvent la clé du succès et vous soulagera de beaucoup de frustrations!

Alors maintenant que vous savez gérer comme des pros, remettez-vous à l’entraînement et observez votre chien s’améliorer et évoluer! Vous serez satisfait des efforts mis sur une bonne gestion lorsque vous verrez la différence dans la rapidité de vos entraînements, ainsi que l’amélioration de votre relation avec votre toutou et une ambiance beaucoup plus saine et agréable pour tout le monde!
Sur ce, bonne gestion!

 

 

Copyright © MV Comportement Animal 2017

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s