Comment bien socialiser son chien?

chiot jeu

La socialisation est la période dans le développement du chiot où ce dernier apprend à vivre en société et à être confortable dans toutes sortes de situations auxquelles il sera confronté à l’âge adulte. Cette période débute dès la naissance jusqu’à l’âge d’environ 4 mois. On doit ensuite s’assurer de maintenir la socialisation pendant les 2 premières années de vie du chien, et préférablement, tout au long de sa vie.

Un chiot est une page blanche, tout pour lui est nouveau dans son environnement. Il est donc primordial de l’exposer à un maximum de situations différentes. Voici ce à quoi vous pouvez exposer votre chiot:

  • Gens: enfants, bébés, personnes âgées, personnes handicapées, etc., habillements d’hiver, chapeaux, etc.
  • Animaux: chiens, chats, autres animaux domestiques, animaux de fermes, animaux sauvages, etc.
  • Endroits: en ville, en campagne, en forêt, chez des amis, chez le vétérinaire, etc.
  • Objets: décorations d’Halloween ou de Noel, béquilles, chaises roulantes, vélos, voitures, etc.
  • Surfaces: lisses, rugueuses, transparentes, luisantes, etc.
  • Bruits: automobiles, camion, bruit de métal, foudre, tondeuse, balayeuse
  • Odeurs: chiens, nature, ville, autres animaux, etc.
  • Sensations et touchers: sol qui bouge (ex: bateau), toucher les pattes, etc.

En gros, sortez le chiot dehors, amenez-le aux plus d’endroits possibles et faites-lui rencontrer le plus de situations possibles. La socialisation a pour but d’apprendre au chiot à bien gérer les nouveautés. Il sera impossible de tout lui présenter, mais l’important est qu’il en ait vu suffisamment pour avoir appris à composer avec les nouveautés et avec la grande majorité des choses qu’il rencontrera dans sa vie.

Toutefois, ceci n’est qu’une moitié de la socialisation. L’autre moitié, qui est PRIMORDIALE, est que le chiot SE SENTE BIEN pendant ces expériences, afin d’éviter plutôt une  »traumatisation » ou une sensibilisation! Pour que la socialisation soit bénéfique, elle doit se passer au rythme du chiot. Il doit avoir la possibilité de choisir. Il peut se cacher s’il en a besoin et on le protège. Notre rôle d’humain est de l’encourager positivement ET progressivement, et non de le forcer. C’est un mythe répandu de dire  »laisse-le s’arranger ». Ceci aura pour effet de briser la relation de confiance que vous avez avec votre chiot et lui apprendra que lorsqu’il fait face à une situation stressante, personne n’est là pour l’aider, et qu’il doit donc régler le problème lui-même. L’ennui est que, l’animal étant trop stressé, il ne réglera pas la situation de façon pacifique et risque plutôt de réagir de manière défensive/agressive et dangereuse, ou alors un autre animal ou humain réagira mal à son égard et le traumatisera de façon permanente. C’est souvent la cause du chien qui se met à agresser les autres chiens ou humains à l’âge adulte. Il en a assez de subir et maintenant qu’il est plus vieux, il s’exprime davantage que lorsqu’il était chiot.

Tout ce que le chiot rencontre doit être positif, ou neutre. Dans le meilleur des mondes, rien ne fait peur, rien ne fait mal. Dès que votre chiot rencontre quelque chose, surtout s’il est incertain ou nerveux, associez cette situation à quelque chose de positif. La nourriture est la façon la plus certaine de faire de bonnes associations. S’il refuse de manger, qu’il n’y a aucune cause médicale et qu’on est certain qu’il aime ce qu’on lui offre, le chiot est simplement trop stressé. Il faut donc recommencer plus facile et s’assurer qu’il se sente bien. Vous pouvez également utiliser un jouet ou encore une voix positive! Vous devez simplement vous assurez que l’intervention que vous faites est vraiment positive aux yeux du chien et l’aide vraiment.

L’important n’est pas notre perception de la situation, mais celle du chiot. Si lui trouve cela épeurant, malgré que ça semble banal pour nous, c’est sa perception qui compte. Si le chiot a peur durant toute l’expérience, même s’il ne se passe rien de traumatisant à nos yeux, il aura appris à avoir peur. Si, par exemple, le chiot joue avec un autre chien et est stressé pendant toute la rencontre, même s’il n’y a pas eu d’incident, le chiot aura appris à avoir peur. Par contre, si on intervient et qu’on lui permet de se sentir mieux, qu’on recommence la rencontre mais graduellement, à son rythme, en associant la situation à de la nourriture ou autre chose de positif et que le chiot commence à être plus curieux et se sent de mieux en mieux, il aura appris que cette situation est positive et deviendra plus confiant.

Une mauvaise socialisation est souvent pire qu’un manque de socialisation, car une première impression ne peut être fait qu’une seule fois. Donc, assurez-vous que toutes les premières impressions de votre chiot soient positives et agréables. Par exemple, il est préférable qu’il rencontre quelques chiens de différentes tailles mais que tout se passe bien, plutôt que d’en rencontrer des tonnes mais qu’un incident se produise et le traumatise. Oubliez donc l’idée de faire voir des chiens à tout prix à votre chiot, mais priorisez plutôt la qualité de ses rencontres.

Cette période est très importante, car une fois passé l’âge de 4 mois, il est impossible de revenir en arrière et de socialiser à nouveau. On ne peut pas socialiser un chien adulte. Avec un chien de plus de 4 mois, soit on maintient la socialisation, soit ont fait de la réhabilitation!

Voici quelques mots d’ordre pour que tout se passe bien:

-Exposez votre chiot à tous les jours (ou du moins, le plus souvent possible), à toutes sortes de situations.

-Observez-le et écoutez-le. S’il est stressé, reculez un peu et laissez-lui du temps, de l’espace ou recommencez une autre journée, d’une autre manière pour que ce soit plus facile.

-Allez-y graduellement, à son rythme. Commencez très facile.

Augmentez graduellement, et seulement lorsqu’il est prêt et se sent bien.

-Prenez en note ce qui l’insécurise et travaillez ces situations séparément à l’aide d’exercices adaptés (demandez l’aide de votre éducateur canin)

-Ayez toujours des gâteries en main lors de vos sorties. Ainsi, vous pourrez profitez de toutes sortes de situations qui s’offrent à vous pour créer de bonnes associations. Nourrissez ou récompensez votre chiot dès qu’il voit quelque chose de nouveau, est incertain ou nerveux. Sa réaction n’a pas d’importance. Même si cela peut sembler contre intuitif de nourrir un chien qui jappe ou qui a peur, il est prouvé que le nourrir fera diminuer son stress et diminuera donc la cause du problème! Votre but est simplement d’associer la situation à quelque chose d’agréable et de positif. Cela aura pour effet qu’il soit de moins en moins stressé à long terme, et ses réactions seront meilleures au fil du temps.

-Restez calme et positif.

-Préférez les rencontres avec des chiens adultes, calmes et équilibrés, aux rencontres avec des chiots trop exubérants qui n’ont pas encore appris et bien communiquer. Avec les jeunes chiots, intervenez avec des petits ‘’viens ‘’ joyeux et positif lorsque ça devient trop intense. Vous pouvez récompensez chaque chiot pour être venu vous voir!

-Privilégiez les nouvelles rencontres canines en marche en  »parallèle ». Allez marcher tous ensemble, un à côté de l’autre, en laisse avec une petite distance si nécessaire. Laissez-les se sentir un peu, mais continuez votre marche ensemble. Ceci rend les rencontres moins intenses et moins stressantes et permet à chacun d’y aller à son rythme.

-Allez régulièrement chez votre vétérinaire. Entrez simplement dans la bâtisse, nourrissez votre chiot, et repartez. Vous créerez ainsi une belle association avec l’endroit et les futurs visites seront moins stressantes et plus faciles. La plupart des vétérinaires sont très ouverts à cette idée. Il suffit simplement de les aviser!

Socialiser un chiot est une grande responsabilité et peut parfois paraître comme un lourd fardeau. La clé du succès est de pratiquer souvent, en exposant le chiot régulièrement mais graduellement!

Vous avez un nouveau chiot et aimeriez bien le socialiser? Apprenez-en plus sur nos Atelier de Socialisation pour chiots!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s